Paris, tu paries que je te quitte ?

capture-decran-2016-09-11-a-21-37-27

Ecrire une lettre d’amour à Paris, voilà la petite idée qui me trotte dans la tête depuis quelques mois…

Paris,

Tu m’as ouvert les bras depuis bientôt 9 ans… 9 années déjà !!!
9 ans c’est beaucoup et en même temps si peu…
En 9 ans j’en ai vu des jolies choses, j’en ai vu passer des gens et tu m’as entendu râler plus d’une fois. Mais aujourd’hui, j’ai juste envie de me souvenir des jolis moments avec toi…

Tu te souviens de la fois où pour le départ de Margot nous avions tous fini dans une fontaine ? Je crois que c’est ce jour là que je me suis dit que je comptais des nouvelles amies pour la vie sur ma petite main.

Tu te souviens des soirées à Montmartre et de mes footings du samedi matin dans le 11ème et au bord du canal de l’Ourcq… de ces moments où j’avais besoin de voir de l’eau quand la mer pouvait me manquer…

En 9 ans, j’ai eu le temps de boire bien trop de  vodka dans tes rues, chanter dans tes rues, faire des câlins à des inconnus… En 9 ans, j’ai eu le temps de rencontrer des gens formidables, j’ai même eu le temps de m’acclimater à ta pollution et même d’éternuer à ton pollen !

J’ai eu le temps de pleurer de joie, de pleurer de rire, de pleurer tout court, de vouloir te quitter, de vouloir te détester, mais je me suis toujours dit que tu étais la plus belle chose qui m’était arrivée.

Sans toi je n’en serais pas là aujourd’hui, sans toi, je n’aurais pas eu ma main remplie d’amis pour la vie, sans toi je n’aurais pas connu mes meilleurs concerts, sans toi je n’aurais sans doute jamais eu la folie de croire en mes rêves, ni même d’aller faire du piano géant à NY, sans toi je n’aurais jamais eu la force de faire toutes les formidables choses qui me sont impossibles d’énumérer dans cette lettre tellement tu m’as rempli de joie.

Paris, tu sais, je crois que je t’aime aussi fort que je peux aimer ma petite main remplie d’amis, mais tu sais, Paris, je pense que j’ai besoin de prendre de la distance avec toi. Ne t’inquiète pas, je vais vivre ma vie à mi-temps!

J’ai décidé d’aller découvrir de plus près une nouvelle amie et son joli lac cet hiver. J’ai décidé que j’avais surtout besoin de prendre un grand bol d’air.

Maintenant, j’ai besoin de respirer plus fort qu’avant, j’ai besoin de me re-créer une routine, de nouveaux challenges, et d’apprendre une langue couramment ; j’ai besoin de découvrir de nouvelles choses et de sortir de ma zone de confort.

Mais ne t’inquiète pas, je ne fais que partir à mi-temps ! Je te promets que je reviendrai une fois par mois, j’ai besoin de toi ! J’ai besoin de boire des coups en terrasse avec mes amis, j’ai besoin de voir des films en VF au cinéma, j’ai besoin de retrouver mes habitudes, de flâner dans tes jolies rues. Et puis, j’ai aussi besoin de revenir te voir pour mon travail, car grâce à toi j’ai rencontré  des jolies personnes, remplies d’autant de rêves que moi et nous avons de grands projets pour nos avenirs et on a besoin de toi !!!

Je ne te dis pas adieu, je te dis juste que je part explorer de plus près les jolis choses que Zurich peut me montrer. A chacun de mes retours sur ton sol, je sais que je reviendrai avec une ennnnnnnnorrrrrme envie de t’enlacer, comme une très vieille amie et de te raconter toutes les merveilleuses choses que ma nouvelle vie va m’apporter.

J’espère seulement que tu ne m’en voudras pas et j’espère ne pas faire la plus grosse connerie de ma vie en te quittant pour découvrir de plus près les chocolats suisses.

Paris, je t’aime, je t’aime comme ma plus vieille amie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :